Sauvons le jackpot français!

  1. JouerEnLigne FR 
  2.  blog 
  3.  villes inquiètes casinos en ligne
par Vanessa Félini
| 06/12/2023
 
villes inquiètes face aux casinos en ligne

À l’heure de la mondialisation, il ne fait pas toujours bon délaisser les traditions et les anciens casinos terrestres n’échappent pas à la règle. En voyageant, il n’est pas rare de tomber sur un casino clinquant au détour d’une falaise ou en bord de mer comme partie prenante du décor. En plus de nous faire rêver, c’est l’occasion de nous distraire tout en profitant des restaurants ou même du golf!

Bien implantés dans les stations balnéaires et touristiques, ils font la fierté des municipalités auxquelles ils sont rattachés. Si la nouvelle loi privilégiant le numérique venait à passer, il faudrait dire adieu à cette manne financière pour les communes et aux divertissements offerts sur un plateau par les casinotiers. Les habitués sont-ils vraiment prêts à lâcher les jackpots en dur? On s’interroge!

 

500 millions d’euros de jackpot dans la poche des communes!

Créé au début du XXème siècle, “Casinos de France” s’occupe d’une centaine de structures dédiées au jeu en tant que syndicat professionnel. C’est dire s’il connaît le paysage casinotier français! Ainsi, il a pu déclarer que 500 millions d’euros arrosent les budgets municipaux. On sent bien alors qu’il est diffficile pour les petites et moyennes villes de se passer des revenus qu’engendrent les casinos de l’Hexagone dont une partie est reversée sous forme de recettes fiscales ou de subventions pour des projets!

Bien plus que les mégapoles, les communes rurales tirent leur principal moyen de subsistance des casinos en dur. On peut citer Yport qui héberge le casino Tranchant équipé, entre autres, de 63 machines à sous en Normandie. En 2020, la commune a d’ailleurs accusé un déficit de 90.000 euros suite à la pandémie. Une blessure qu’une loi pourrait bientôt raviver, en laissant le champ libre aux sites de casinos en ligne illicites, voire frauduleux, au détriment des maisons de jeux parfois jugées trop bruyantes, à tort.

Mais, au grand dam des opérateurs de jeux, l’Autorité Nationale des Jeux (ANJ) veille toujours au grain pour garantir notre protection juridique! Pour le moment, un moratoire de 5 ans a mis un coup de frein à cette avancée technologique puisque la légalisation des casinos en ligne en France serait surtout une aubaine pour les joueurs utilisant de plus en plus leur smartphone. Jusqu’au 1er janvier 2030, les casinos terrestres ne sont donc pas directement menacés, et les communes peuvent dormir sur leurs deux oreilles... sauf si un joueur salue d’un cri sa victoire sur une slot video!

 

Depuis la crise sanitaire, des casinos déjà dans la tourmente?

En plus des clubs de jeux parisiens, on peut fréquenter les Pasinos, grands complexes de loisirs à Saint-Amand-les-Eaux ou à Aix-en-Provence, deux villesle Groupe Partouche a pris ses marques, sans compter les casinos du Groupe Barrière répartis dans toute la France. On pourrait dire que tout va bien pour les casinos français sauf que la crise sanitaire est passée par là, fragilisant sur son passage de nombreux lieux emblématiques...

Ainsi, le casino d’Aix-en-Provence a longtemps fermé ses portes à l’instar des casinos de Las Vegas réquisitionnés pendant la pandémie pour distribuer de la nourriture aux habitants. La maire de “Sin City”, Carolyn Goodman, avait même été critiquée suite à sa mauvaise gestion de la crise pénalisant de nombreux serveurs et croupiers. Il faut dire que c’est l’industrie du jeu toute entière qui avait été mise à mal à cette époque, et pas seulement en France!

Quand on voit que le Groupe Barrière a perdu plus de 200 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2020, on ne souhaite pas que l’expérience se renouvelle de sitôt, surtout pour son casino phare d’Enghien-les-Bains parfois braqué. Concernant celui de la Baule, il alimente la ville à raison de 2,8% sur près de 7,2 millions d’euros de bénéfices, ce qui réjouit le maire Franck Louvrier. En effet, les retombées financières profitent toujours aux communes, tôt ou tard, ne serait-ce qu’en renforçant leur attractivité touristique.

 

Les casinos terrestres et les casinos virtuels logés à la même enseigne?

Selon le prochain texte de loi, un maximum d’efforts sera fait pour assurer l’équité entre les deux types de structures concurrentes. C’est-à-dire que les différences de traitement entre casinos français et étrangers seront progressivement gommées pour privilégier un équilibre. De toute façon, l’État ne pourra pas toujours compenser les pertes financières par des aides d’urgence, si d’aventure, les villes de France travaillant main dans la main avec un casino venaient à les subir!

À l’Assemblée nationale, le député Philippe Latombe a ainsi regretté que le jeu en ligne soit le “mal aimé” en France comme le chantait Claude François, même si le Poker et les paris sportifs ont pu bénéficier d’une faveur toute relative en 2010. Mais, l’écart qui a pu se creuser entre le monde virtuel et le terrain, comme on a pu le voir lors de la pandémie avec le “bond du numérique”, ne s’accentuera pas davantage, si l’on en juge par les premiers articles du projet de loi 1248 qui sera lancé le 1er janvier 2025. Dans un premier temps, il sera procédé comme suit:

  • Les licences détenues par les opérateurs de jeu seront prises en compte

  • Les Bonus et promos en ligne seront alignés sur ceux des casinos en dur

  • Le changement sera progressif pour éviter la perte d’emplois en ville

Tout est bien qui finit bien, quand casinos en ligne et casinos terrestres décrochent le même jackpot!

Meilleurs bonus
Lucky Treasures Casino Logo
Lucky Treasures Casino
Recevez
50 tours gratuits
sur inscription
Wild Sultan Casino Logo
Wild Sultan Casino
Recevez
10€ gratuits
sur inscription
Horus Casino Logo
Horus Casino
Recevez
25 tours gratuits
Sans wagering!

Blog & Actualités

Inscrivez-vous à notre newsletter

Profitez des meilleures offres de casinos en ligne, de super packs de bienvenue et de bonus exclusifs!

En vous inscrivant, vous confirmez avoir plus de 18 ans.